Soutien à l’équipe du festival Novo Doba

L’institut français de Serbie et l’ambassade de France en Serbie réitèrent leur soutien plein et entier à l’équipe du festival Novo Doba comme aux galeristes et aux artistes rencontrés hier, dont les œuvres ont été vandalisées.

La liberté d’expression est une valeur cardinale. L’institut français en Serbie et l’ambassade de France en Serbie affirment leur attachement à défendre cette liberté.

Les artistes de la bande dessinée, de la caricature et du dessin de presse sont avant tout des artistes qui vivent avec leur temps. C’est pourquoi la bande dessinée, qui est d’abord un art du récit et de l’image, exprime si aisément la complexité de nos sociétés. Car les auteurs de bande dessinée, de caricatures, ou de dessin de presse, nous offrent un recul critique sur les événements.

Il est possible de ne pas aimer un dessin, de le critiquer. Il est possible d’afficher un désaccord mais il faut alors en débattre. Rien ne peut justifier de s’attaquer aux œuvres, ou aux personnes, ni les actes commis dans la galerie Stara Kapetanija à Zemun.